“Les zones d’innovation managériale des organisations du XXIème siècle”

 

ELECTION SANS CANDIDAT, UN DES PILIERS DE LA SOCIOCRATIE, MODE DE GOUVERNANCE DU MOM21

Mercredi 3 avril dernier, le Cercle Développement & Communication composés des membres suivants – Anna, Laurent, Makeba, Marjory, Pascal, Reynald – se sont réunis à Paris. Nouveauté : dans un Office Riders. Nous le recommandons !

Objectifs

  • Retour des remontées des membres présents au CAC le jeudi précédent, le 27 mars
  • Intégration des nouveaux membres
  • Présentation des territoires d’action et qui souhaite faire quoi ?
  • Réflexion sur notre budget (A suivre)
  • Election sans candidat

C’est sur ce dernier point que nous allons faire un focus car l’Election Sans Candidat est un des piliers de la Sociocratie, le mode de gouvernance mis en place par l’association MOM21.
Il nous semble donc important de vous expliquer ce processus car chaque cercle suit ce même principe.

Voici en images la façon dont se passe le processus (Cliquez sur l’image de gauche et faites défiler les images).
Merci à l’Université Du Nous (UDN) pour ces précieux documents.

Concernant le Cercle Développement & Communication, c’est Marjory Malbert qui a été élue. Le processus a été géré par Pascal Jouxtel qui a rempli son rôle à merveille.

Co-écrits par : 

ATELIER sur la DÉMARCHE DE QUESTIONNEMENT COLLECTIF

 

 

GOUVERNANCE PARTAGÉE ET APPRENANCE

Entreprises, associations, collectivités, Pourquoi transformons-nous nos modes de gouvernance ?
Une journée co-animée par Corinne Ejeil, Agnès Cabannes de SoL et Guillaume Dorvaux de Hum! (Université du Nous)
Vendredi 29 mars 2019 de 9h à 17h30 au Forum 104, 104 rue de Vaugirard 75006 Paris.

TARIFS

  • Entreprises non membres : 300€ HT
  • Service public et ONG non membres : 200€ HT
  • Membres SoL, MOM21, communauté UDN, communauté Forum 104 : 100€ HT

MERCI A PASCAL JOUXTEL POUR CE PARTENARIAT QUI DURE 🙂

Confiance, coopération et libération des énergies individuelles et collectives

  • Qu’est-ce qui se trouve au cœur des équipes dans lesquelles nous prenons plaisir à nous engager ?
  • Qu’est-ce qui facilite la coopération et nourrit les besoins essentiels des individus, des collectifs et des organisations ?

Voici 2 excellentes questions d’actualité !

Cela tombe bien, voici une démarche qui y répond : l’Elément Humain. C’est une approche théorisée par le psychologue américain Will Schutz à partir des années 50.

Pour la découvrir, rien de tel que de le faire lors d’une journée découverte organisée par le MOM21 😊

*******

C’est avec grand plaisir que la deuxième journée de Découverte de l’Elément Humain a eu lieu lundi 11 février 2019 au Forum 104 à Paris. La première avait eu lieue le 18 décembre 2017.

 

Pour ne pas tout dévoiler, voici les 3 principes clés de l’Elément Humain. C’est la « boussole » qui doit nous/vous permettre de booster les performances dans les équipes.

  1. La Vérité : La vérité est le grand simplificateur. Elle permet d’améliorer l’efficacité de l’entreprise tout en rendant les équipes, les prises de décision et les performances individuelles plus efficaces, plus rapides et en fin de compte, plus rentables pour l’entreprise.
  2. Le Choix : le principe du choix entraîne celui de responsabilité. Tout ce qui se passe entre les personnes est le résultat des choix que chaque personne a fait – que le choix soit inconscient ou conscient. Chacun de nous est à 100 % responsable pour lui-même et de la situation, et nul n’est à blâmer.
  3. La Conscience (les 3 dimensions du comportement » : Plus notre niveau de connaissance de nous-même et notre estime de nous-même sont élevés, plus notre comportement est rationnel et non défensif.

Pour en apprendre davantage :

Nous avons donc expérimenté ces concepts pendant la journée … de quoi nous remuer et nous inspirer 😊

Nous avons commencé par explorer l’impact de l’estime de soi sur la performance d’une équipe et avons ensuite travaillé collectivement à identifier comment mettre en place une atmosphère qui nourrisse l’estime de soi de chacun.

Voici quelques pistes, résultats de travaux collectifs des participants, pour répondre à la question suivante : « Qu’est-ce qu’on peut faire concrètement dans les organisations pour développer le sentiment de : IMPORTANCE, COMPETENCE et AMABILITE ? » qui sont les conditions pour développer une atmosphère favorable à l’estime de soi.

La découverte des fondamentaux de l’Elément Humain s’est poursuivie avec l’exploration de la Vérité, grand simplificateur des relations et fondement de l’authenticité et de la transparence au cœur des nouvelles organisations.

Nous avons ensuite expérimenté une activité sur le Choix et intégré cette notion qui met en lumière le potentiel humain qui peut être développé et est génératrice de liberté, de responsabilité et de regard positif sur l’autre. Tout ce que recherchent les Nouvelles Organisations !

Enfin, nous avons découvert par des activités corporelles et les apports de Christian et Laurence, le modèle FIRO des relations interpersonnelles :

  • l’Inclusion ou la quantité de contact dans la relation qui permet à chacun de se sentir Important et d’avoir sa place
  • le Contrôle ou l’impact que chacun a sur l’autre qui permet à chacun de se sentir compétent et de structurer son rôle
  • l’Ouverture ou le dévoilement de ses pensées et de ses sentiments dans la relation qui permet de générer de la confiance

*****

La journée s’est poursuivit

*****

Quelques enseignements

  • Estime de soi et performance sont liés
    • L’environnement compte donc énormément
  • L’ouverture c’est le grand simplificateur de la relation avec les autres !
  • Nos conditionnements sont liés à notre quotidien
  • Ce qui est préjudiciable dans une organisation, une relation … c’est la rigidité à ne pas bouger
  • Le travail sur soi est primordial
  • Lâcher-prise
  • S’ouvrir aux autres et aux nouvelles expériences

Quelques retours

Lundi 11 février 2019, nous avons eu l’opportunité de découvrir l’Élément Humain aux côtés de Laurence et Christian. Cette journée nous a permis d’approfondir certains concepts que nous avions découvert avec Laurence, qui nous accompagne dans le développement d’IVAL en tant qu’entreprise libérée. Nous avons particulièrement été sensibilisées par le concept et les différents niveaux d’ouverture, qui sont des sujets quotidiens au sein de notre organisation. En effet, en l’absence de management, nous avons besoin de clefs pour communiquer efficacement entre nous ; l’ouverture en est la principale. Laurence et Pauline – IVAL
“L’Élément humain ne m’était pas étranger dans le concept et j’étais même allée jusqu’à lire le livre… mais ça ne m’avait pas transportée. Cette journée m’a permis de vivre physiquement, émotionnellement les grands principes portés par cette approche. J’ai particulièrement apprécié les temps de mise en situation qui autorisaient à lâcher le mental et invitaient à ressentir. Une façon d’intégrer éminemment plus efficace pour moi. Merci aux organisateurs d’avoir ouvert cet espace”, Céline Poret

Propos recueillis par Marjory Malbert et relus par Laurence Medrjevetzki

Pascal Jouxtel – Décembre 2019

Quand on cherche à transformer les organisations, jusque dans leur gouvernance, en partant non pas des titres et rapports de commandement mais des relations de travail réelles entre les acteurs, on est souvent bien en peine de savoir mieux représenter visuellement une organisation non-hiérarchique. D’autant plus qu’une longue tradition de hiérarchie en râteaux nous a éduqué le regard et le crayon, à peine remplacée ça et là par des représentations en boites ou en patatoïdes… D’autant plus également que les théories des organisations se sont elles-mêmes dispersées en nombreux courants, souvent très loquaces et riches en abstraction mais dont très peu abordent la question sur le plan sensoriel. Il est pourtant désormais fréquent de penser la substance de l’organisation (1) comme un assemblage de liens dont beaucoup sont informels, occasionnels et néanmoins facteurs de décisions. Pour amener les acteurs eux-mêmes à penser et représenter leur organisation, on peut libérer le visuel et même le kinesthésique mais ensuite, pour mettre les choses au propre, on n’a souvent que des photos à coller dans une présentation PowerPoint ! Donc pas question de pouvoir retravailler dessus.
Heureusement, la nouvelle discipline de la “data visualization” (Dataviz pour les amis) prolonge le travail de recherche sur les réseaux et la théorie des graphes, avec des logiciels de représentation qui offrent l’avantage, par exemple, de connecter entre eux des personnes, des projets, des structures, des processus métier, etc. Il est alors possible de représenter les agrégats de personnes en fonction de ce qui les connecte réellement entre elles ( intérêts, spécialités, affinités…) et non plus en fonction d’un “cadre organisationnel” de reporting et de commandement.

C’est ce que nous avons testé pour vous, en regardant trois logiciels disponibles sur le marché : Kumu (le plus médiatique), Graph Commons (le plus pratique) et l’open source Metamaps version bêta (de très loin le plus prometteur, un vrai bonheur de voir leur bande-annonce). Très franchement, après une exploration intuitive très rapide des offres, de l’ergonomie et de la relation user-site, et en attendant que Metamaps monte en puissance, je me suis pour l’instant arrêté sur Graph Commons qui propose un très bon équilibre entre performance, simplicité d’usage, freemium et animation de communauté.
C’est donc sur cet outil que vous pouvez découvrir la structure de gouvernance du MOM21, avec un cercle qui relie les autres cercles…

(1) Martinet et Pesqueux, Épistémologie des sciences de gestion, Vuibert Paris 2013

N’hésitez pas à vous amuser avec le graphe … et votre souris … c’est fait pour ça 🙂

Vous pouvez commencer par cliquer sur l’icone en bas à droite qui vous centrera le graphique … et hop, après c’est à vous !
Le CAC est un organisme vivant … pour plus d’informations, c’est par là => Vivre MOM21

« Venez expérimenter et découvrir les ressorts de la confiance, de la coopération et de la libération des énergies individuelle et collective ! Grâce à l’approche Élément Humain : profondeur et simplicité »

  • Qu’est-ce qui se trouve au cœur des équipes dans lesquelles on prend plaisir à s’engager ?
  • Qu’est-ce qui facilite la coopération et nourrit les besoins essentiels des personnes et des organisations ?

Nous vous proposons une expérimentation de principes qui peuvent transformer en profondeur la vie d’une équipe. 

Découvrez l’Institut Repères et le modèle de l’Elément Humain de Will SCHUTZ http://www.institut-repere.com/Autres-themes/modele-de-l-element-humain-de-will-schutz.html

Théorie U

MOM21 organise à Cagnes sur Mer (PACA – Alpes Martimes, 06) un atelier d’introduction à la Théorie U du mercredi 4 juillet 2018 18h-20h au jeudi 5 juillet 9h-17h, en partenariat avec Vision 2021.

Une théorie pratique éclairant la structure de l’écoute, du dialogue, des organisations et des gouvernances pour

  • Saisir les idées nouvelles
  • Ressentir le champ
  • Reconnaître notre rôle au sein du futur émergent
  • Cristalliser vision et intention à l’aide d’alliés
  • Adapter notre offre par essais-erreurs afin de la déployer

Mia Boutemy, Eurythmiste Conseil et Facilitatrice en Intelligence Collective vous fera approcher cette « recherche action » de manière expérientielle.

Tarif:

  • Adhérent MOM21 ou Vision 2021 : 100 €
  • Non adhérent : 160 €

Comment modéliser un accompagnement avec la Théorie U ?

Lors de cette journée, vous découvrirez les fondamentaux de la Théorie U et vous apprendrez à construire un accompagnement selon le U.

Pour bien appréhender la théorie U, il convient de la vivre … nous vous proposons donc de vivre cet atelier sous forme d’immersion et de découvrir les outils de la Théorie U à partir d’un cas concret en lien avec la libération des entreprises. L’immersion aura lieu le matin et la découverte des outils l’après-midi, pour rester fidèles au format des Journées Découverte : moitié expérimentation, moitié techniques.

Si vous voulez en savoir plus sur la Théorie U :

La journée sera animée par : Véronique Campillo

  • Fondatrice de Colligence. Elle exerce le métier d’éditrice et de coach en écriture. Formée en coaching de personnes et d’équipes (Théorie U, PNL, Intelligence Collective), elle accompagne des processus d’écriture collaborative. Co-traductrice de La Théorie U, renouveler le leadership (publié en partenariat Colligence-Yves Michel). Cofondatrice de Génération Présence, co-organisatrice de la venue d’Otto Scharmer en France.